Coronavirus Période de confinement

Comment bien mettre son masque ?

Cliquez sur  le lien :

https://youtu.be/o-_DPOiBA1o

Quelles nouvelles des jeunes restés à Clair Val ?

 

Nous avons contacté les familles dès l’annonce, le 13 mars du confinement et de l’arrêt des cours au sein des écoles. Seuls sont présents à Clair Val les jeunes qui ne rentrent pas ou très peu en famille.

Nous avons commencé cette période difficile avec 37 jeunes répartis en 4 pavillons. Aujourd’hui, dans le secteur enfants, 19 enfants occupent 2 pavillons et 15 adolescentes sont partagées entre 2 autres pavillons. 4 grandes adolescentes ont quitté tour à tour le service après plus de 2 semaines de confinement pour rejoindre leurs proches, et un jeune est revenu dans le cadre d’une mesure de placement d’urgence.

 

Nos jeunes sont actuellement en bonne santé physique et ils ont le moral !

Les équipes éducatives regorgent de bonnes idées pour organiser la vie en pavillon, de manière ritualisée, rassurante où sont insérées des bulles d’animations particulières qui alternent créativité, dépense physique, jeux… Un temps est réservé chaque jour à des activités de type scolaire. Les éducateurs sont soutenus par les psychologues, assistantes sociales, thérapeutes, logopèdes, psychomotriciennes, ateliers, qui offrent des moments individualisés quotidien à chaque jeune et de petits ateliers en groupe.

Les inévitables disputes ou conflits entre jeunes sont traités rapidement, quelques jeunes manifestent des moments de cafard, une attention particulière leur est portée. Les contacts avec les proches sont organisés par vidéo conférence ; les jeunes adorent ce moyen qui est mis à leur disposition depuis la première semaine de confinement ! C’était une découverte pour eux.

La cuisine concocte des menus spéciaux bons pour le moral, la lingerie et les techniciennes de surface fonctionnent à fond pour soutenir les mesures d’hygiène, ainsi que les ouvriers pour améliorer le cadre et assurer l’entretien et les réparations. L’administratif se relaie à la fois pour l’Accueil, le secrétariat, les finances, pour que tout fonctionne…

Les jeunes, en fonction de leur capacité de compréhension, sont informés des raisons du confinement, de la distance sociale et surtout des mesures d’hygiène. Ça leur est réexpliqué régulièrement par leurs éducateurs, nos infirmières y participent. Elles soutiennent aussi le suivi de la santé de chaque jeune.

Et qu’en est-il de nos jeunes qui sont rentrés chez leurs proches ?

Une, deux et parfois trois fois sur la semaine, les parents et les jeunes sont contactés. Nos travailleurs se sont formés à soutenir les parents au bord du burn out parental, à entendre les situations très difficiles, à évaluer avec les collègues ce qu’il y a lieu de faire pour les soutenir. Les jeunes aussi sont contactés par leur éducateur référent ou un membre de l’équipe, il s’agit de garder le lien et aussi de leur expliquer la vie à Clair Val qu’ils idéalisent parfois, comme si le confinement n’existerait pas au pavillon… L’option d’accueillir un jeune qui serait trop en difficulté en famille reste toujours ouverte mais nous tentons au mieux de soutenir les proches. L’équipe s’est assurée que les travaux scolaires soient acheminés et pour un certain nombre de jeunes, des dossiers d’activités ont été concoctés par les psychologues pour les enfants et adressés aux familles.

Nos jeunes présents et ceux qui sont en famille ont envie de garder des liens, les adolescentes discutent entre elles, à certains moments, avec leur GSM, les plus jeunes s’adressent des dessins

Et nos travailleurs, comment vont-ils ?

Ils sont formidables, ils sont rassurants pour les jeunes. Ils s’entraident entre collègues. Ils sont inventifs. Bien sûr, certains sont stressés ou angoissés, mais ils gèrent pour un mieux dans l’intérêt du travail avec les jeunes. D’autres sont absents, mais nous les savons de tout cœur avec la majorité qui est sur le pont. Les horaires ont dû être adaptés, des tâches aussi ont changé mais la grande motivation de chacun transparaît chaque jour. Chacun fait son boulot au mieux et au maximum de ses possibilités !

Pour les jeunes, nous restons positifs et tournés vers l’avenir !

 

Steve Martinus, directeur et Véronique Beeckmans, sous-directrice

Dernier article du blog

Entraide

Accompagnement

écoute

Échanges